Others

Others

Vers une nouvelle gouvernance pour les entreprises avec le MSI?

Les équipes informatiques doivent aujourd’hui jongler avec un nombre toujours plus important de fournisseurs et prestataires de services. Pour faire face à cette complexité grandissante, les entreprises adoptent un nouveau modèle de gestion multi-fournisseurs : le MSI (Multisourcing Service Integration)

 

Un exemple : le cas des environnements multi-cloud

Prenons l’exemple des entreprises qui adoptent une architecture hybride ou multi-cloud. Elles sont de plus en plus nombreuses.

Selon une étude réalisée par l’institut de recherche IDC, 85% d’entre elles auront un environnement informatique multi-cloud d’ici fin 2020.

Leur objectif est d’optimiser leur capacité de stockage, héberger leurs données et applications, et faciliter le travail collaboratif.

Si les avantages sont nombreux : mise en concurrence, choix du meilleur fournisseur, fiabilité, maintien des opérations en cas de panne de l’un des fournisseurs et diminution des temps d’indisponibilité… des difficultés opérationnelles apparaissent pour piloter ces multiples fournisseurs cloud :

  • Gestion des contrats et SLA, définis lors de la mise en place de la prestation de service,
  • Dépannage et résolution des problèmes et incidents opérationnels,
  • Sécurisation des applications et des données sensibles
  • Suivi de la performance des fournisseurs

Une gestion efficace de tous ces fournisseurs cloud devient donc un véritable enjeu pour les entreprises qui souhaitent accélérer leur transformation digitale et rester compétitives.

 

L’approche SIAM-MSI pour répondre à ces nouveaux défis

De nombreuses organisations délèguent désormais le pilotage de leurs fournisseurs et prestataires à un intégrateur tiers, en adoptant le modèle MSI (Multisourcing Service Integration) –ou SIAM (Service Integration and Management),

L’intégrateur de services agit ainsi de façon transparente et en toute impartialité pour le compte des clients, en coordonnant et pilotant de bout en bout les services délivrés par les fournisseurs.

 

Quels objectifs ?

L’objectif principal de la mise en place d’un modèle MSI est d’apporter une gouvernance efficace et unifiée de l’ensemble des fournisseurs de services.

L’approche MSI permet aux entreprises de maximiser la performance de leurs services traditionnels et cloud en :

  • Intégrant avec efficacité les fournisseurs et en assurant une conformité de bout en bout
  • Garantissant transparence et visibilité sur la performance globale des solutions
  • Gérant les diverses incidents, changements, et problème opérationnels
  • Coordonnant les interactions entre les différents acteurs
  • Négociant les contrats fournisseurs
  • Proposant un Service Desk global

 

Quels bénéfices ?

Ils sont nombreux. L’intégrateur de service coordonne l’écosystème de services des entreprises en faisant en sorte que les fournisseurs agissent en parfaite harmonie.

Il devient la clé de voûte de l’infrastructure informatique en réduisant les risques et les coûts associés à la mise en place d’un modèle-fournisseurs.

 

En conclusion

L’écosystème IT des entreprises est de plus en plus complexe, et cette tendance va s’accentuer dans les années à venir.

La stratégie IT est devenue un pilier pour la bonne santé commerciale des entreprises qui doivent désormais intégrer les DSI dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur stratégie globale. L’approche Multisourcing Service Integration (MSI) permet aux DSI de déléguer la gestion de la complexité liée à un environnement multi-fournisseurs.

Par Oriane DUGLUE le 08/02/2019

Chef de projet Client

Article posté par :

Oriane DUGLUE

Chef de projet Client

Pour en savoir +

Suivre le blogueur


Articles similaires