Network of the future

Network of the future

5G : nouveau relai de croissance du wholesale

Simple amélioration du réseau 4G dans un premier temps, la 5G offrira dès 2021 des débits comparables à la fibre. Ses usages révolutionneront la vie des entreprises et des collectivités. Viendra ensuite l’ultime étape de mutation du cœur de réseau. Sans menacer le fonds de commerce de l’opérateur wholesale, ces évolutions technologiques lui ouvrent l’opportunité de développer de nouvelles offres intégrant des services IT. A lui de se positionner rapidement sur ce relai de croissance qui intéressera d’autres acteurs de l’écosystème.

Business as usual jusqu’en 2021

Dans un premier temps, la 5G offrira une montée en débit significative qui stimulera les nouveaux usages et apportera un confort supplémentaire aux usagers mobiles.

Au cours de cette première phase, les activités de grossiste de l’opérateur wholesale, créatrices de valeur, seront inchangées. Il continuera de louer des parties de son réseau 5G et vendra des offres de connectivité 5G à ses clients. Ces acteurs – opérateurs nationaux et internationaux, opérateurs virtuels (MVNO), entreprises, collectivités, agrégateurs de contenus, prestataires IT et SSII, fournisseurs de solutions cloud – pourront alors concevoir et commercialiser des offres mobiles plus qualitatives à l’intention de leurs clients finaux particuliers et entreprises.

La rupture technologique s’opèrera avec les small cells et la virtualisation du réseau

Une première rupture émergera lorsque les fréquences millimétriques (en 26 GHz) auront été attribuées. Ces fréquences dont le débit est comparable à celui du FTTH, mais de faible portée, modifieront la configuration de l’infrastructure actuelle : elles nécessiteront un très fin maillage du territoire par des antennes intelligentes miniaturisées (small cells).

La mutation du cœur du réseau à l’horizon 2022-2023 marquera l’ultime étape d’implémentation de cette technologie transformante. La virtualisation du réseau ouvrira l’accès au « Network Slicing » : l’opérateur pourra découper son infrastructure en tranches de réseaux virtuels et fournir à chaque client un réseau clé en main adapté, via les propriétés du Cloud, à ses besoins spécifiques de capacité, latence et fiabilité.

Une concurrence intensifiée : de nouveaux acteurs deviendront opérateurs

Avec la 5G, des entreprises pourraient devenir opérateurs non pas pour vendre de la téléphonie ou de l’accès internet, mais pour injecter de la connectivité dans leurs services. Mais la faisabilité de ces stratégies reste incertaine. Quelques exemples :

  • Un fournisseur d’électricité pourrait vouloir opérer lui-même son réseau de relève de ses compteurs en louant à un wholesaler de la connectivité 5G très adaptée à son besoin, qui prendrait à terme la forme d’une tranche de réseau.
  • Une collectivité locale pourrait décider d’opérer les services 5G de la zone d’intérêt économique qu’elle vient de créer. Pourra-t-elle acquérir une licence d’opérateur local qui n’existe pas aujourd’hui ?
  • Les expérimentations de déploiement de small cells déjà intégrées en nombre dans le paysage urbain ne sont pas conduites par des telcos mais par des équipementiers. Qui opèrera ce réseau ? Les équipementiers ? Un opérateur non-propriétaire de l’infrastructure ?
  • Actuellement les sociétés de voitures connectées s’appuient sur des MVNO plus ou moins affiliés avec les grands groupes automobiles. Demain, deviendront-elles opérateurs ?

Beaucoup de questions restent donc encore en suspens notamment sur les modalités de régulation et les revenus potentiels de ces nouveaux usages 5G.

L’émergence d’un nouveau segment de marché pour le wholesaler

Néanmoins, deux tendances se dessinent :

  • un besoin croissant, chez les entreprises, de services basés sur le Cloud, le Edge Computing, les CDN, les plateformes ;
  • une attente d’intégration forte entre connectivité et services IT pour assurer une performance de bout-en-bout de leur outil industriel.

Le risque pour l’opérateur de gros est de voir des acteurs du Cloud, des agrégateurs de connectivité, des prestataires IT, des OTT monter en puissance sur les services 5G. Des intermédiations déjà à l’œuvre pourraient s’accentuer. Les services 5G wholesale seront assurément porteurs de croissance, même s’il est difficile d’estimer aujourd’hui le potentiel de valeur sur ce marché émergent. Une belle occasion pour le grossiste de réviser son modèle économique et de repenser une offre wholesale 5G de bout-en-bout intégrant les infrastructures, la connectivité et les services !

Avec le déploiement de la 5G, l’opérateur de gros continuera à créer l’essentiel de sa valeur sur la fourniture d’infrastructures et de connectivité. Ces activités cœur de métier lui ouvrent peu d’opportunités de développement. Son défi est d’aller chercher un nouveau relais de croissance sur les services en proposant à ses clients des solutions de gros de bout-en-bout. A lui de profiter de son avantage de wholesaler fournisseur de connectivité pour faire jouer la synergie de ses offres sur toute la chaine de valeur.

Par Alexandre JOLIN le 08/10/2019

Article posté par :

Alexandre JOLIN

Consultant Manager en Market Intelligence

Pour en savoir +

Suivre le blogueur

0 Commentaire(s)

Commenter

1 J'aime


Articles similaires