Innovation & Stratégies

Innovation & Stratégies

Match Telcos – OTT : l’heure de la riposte a sonné

Face aux avantages et multiples fonctionnalités offerts par les OTT (voir notre article « Mais pourquoi les OTT sont-elles si populaires ? »), tous les opérateurs sont exposés et nul ne peut se prémunir parfaitement contre la pression imposée. Il existe pourtant de nombreux moyens de limiter l’impact des OTTs.

Parcourons ci-dessous un portefeuille de ripostes qui utilisent les leviers légaux, marketing, innovations. Toutes ces solutions visent à se protéger, ralentir les pertes ou se diversifier en générant un nouveau revenu avec une plus forte valeur ajoutée.

Réguler les OTTs

Accroître la pression réglementaire et fiscale sur les OTTs est clef pour les opérateurs. Cela doit être fait à un niveau local, régional et international par le biais de gouvernements, régulateurs ou sur pressions des opérateurs (via GSMA, ITU,…). Une telle pression oblige les OTTs à modifier leur business model et donc diminue leur attractivité.

Enrichir les communications internationales

Le trafic international est très exposé car onéreux, toutefois une partie du trafic peut être récupérée. En effet, communiquer à l’international via un OTT gratuit, signifie que l’application OTT de mon correspondant est activée, qu’il a du crédit, qu’il a une bonne couverture réseau et qu’il est équipé d’un terminal adéquat. L’expérience utilisateur est donc peu idéale et ne laisse pas de place à l’urgence.

 

L’opérateur devra ici faire préférer ses services à ceux des OTT. 2 axes seront ici complémentaires:

  • La qualité de son réseau et de la voix par rapport à de la voix sur IP. Il conviendra de le faire savoir.
  • La richesse de ses forfaits : l’opérateur pourra par exemple créer des bundles de SMS, d’appels mobiles ou d’appels fixes vers certaines destinations.

Enrichir les communications en itinérance

Le roaming est soumis à une concurrence multiple venant des OTTs mais aussi des SIM locales. Ces communications sont les plus fortement exposées car les plus onéreuses. En outre la tarification du roaming reste complexe et imprévisible. On remarque aussi que les entreprises ont franchi le pas, n’hésitant pas à demander aux employés de privilégier les OTTs.

 

L’opérateur pourra également travailler sur plusieurs leviers de préférence comme par exemple :

  • Créer un bundle pour un ou des pays donnés pour soutenir le roaming « sortant »
  • Développer une offre « visiteur » en partenariat avec un opérateur étranger pour soutenir le roaming « entrant »
  • Rejoindre les accords régionaux de roaming pour augmenter le trafic tels que One Area Network, Zone Euro, etc.
  • Pour les opérateurs multi-nationaux, développer des offres de roaming multi-pays

Enrichir les communications nationales

A priori, le trafic local est moins exposé, car le prix rentre moins en ligne de compte et le réseau est plus performant. Toutefois l’attractivité des OTT en local se fait via les applications de messaging, car offrant plus de fonctionnalités.  Il ne reste ensuite plus qu’un click pour passer du message à l’appel gratuitement.

 

La préférence viendra de la perception d’un meilleur rapport qualité-prix en faveur de l’opérateur. Celui-ci pourra :

  • Créer des packs de grands volumes pour les SMS, notamment pour certaines cibles comme les étudiants
  • Créer un bundle OTT en prépayé avec un tarif spécifique (pass WhatsApp, pass Facebook, …)
  • Promouvoir les offres d’envoi de SMS en masse à destination des petites entreprises

Créer de nouvelles opportunités

Face aux OTT, l’opérateur doit se défendre mais doit aussi anticiper et créer de nouveaux relais de croissance. De par sa proximité avec l’utilisateur mobile, l’opérateur doit enrichir son expérience et maintenir un contact régulier et proactif. Il doit poursuivre son effort d’investissement dans les réseaux et rester au contact de l’écosystème d’innovation.

 

Les sources de revenus viendront de la capacité de l’opérateur à monétiser ses assets par exemple :

  • ses données (anonymisées bien sûr)
  • ses infrastructures en créant d’APIs telles que click-to-call ou SMS qui facilitent la vie des développeurs

 

 

Toutes ces solutions n’arrêteront probablement pas complètement une OTT sur un marché. Mais une combinaison astucieuse de plusieurs d’entre elle permettra de limiter leur impact et de trouver de nouvelles sources de revenus. Pour trouver cette juste combinaison qui améliore le chiffre d’affaires au lieu de l’aggraver, il est cependant indispensable de procéder avec méthode. Nous aborderons ce point dans un prochain article.

 

Par Madjid BABACI le 13/11/2018

MadjidBacacci_Sofrecom

Article posté par :

Madjid BABACI

Consultant Senior

Pour en savoir +

Suivre le blogueur


Articles similaires