Network of the future

Network of the future

Les réseaux PMR doivent évoluer

Les réseaux mobiles privés (ou PMR) existent depuis des années. Aujourd’hui, la 4G permet de repenser les réseaux PMR pour leur offrir plus de flexibilité et de fonctionnalités.

Dans cet article, je présenterai les réseaux PMR et leurs utilisations, et montrerai comment les communications numériques ouvrent de nouvelles opportunités dans ce domaine.

 

Le PMR en bref

Les réseaux mobiles privés de radiocommunication (ou PMR, pour Private Mobile Radio) sont largement utilisés par les organisations pour communiquer en dehors des réseaux téléphoniques normaux. Ils prennent en charge un nombre précis d’utilisateurs, et en général ils appartiennent et sont exploités par la même organisation que ces utilisateurs. Les systèmes PMR ont été développés pour les utilisateurs professionnels qui doivent rester en contact avec un poste central sur des distances relativement courtes. Le poste central est aussi parfois appelé répartiteur.

 

Les systèmes PMR disposent généralement de fonctionnalités dédiées aux groupes d’utilisateurs fermés, aux appels de groupe et au « push-to-talk » (appuyer pour parler). Ils se distinguent des réseaux cellulaires par des temps de configuration généralement plus courts. Beaucoup de systèmes PMR peuvent fonctionner en mode direct (DMO pour Direct Mode Operation). Cela signifie que les terminaux peuvent communiquer entre eux directement, même en dehors de la zone de couverture du réseau.

 

Le nombre d’utilisateurs étant connu, la bande-passante disponible, la latence et la fiabilité ne sont pas affectées par les fluctuations du nombre d’utilisateurs. De plus, comme pour tout réseau privé, il est relativement simple de renforcer la sécurité d’un réseau PMR.  Piratage et violations de confidentialité sont ainsi plus facilement évités.

 

3 cas d’utilisations typiques : activités critiques, stratégiques et quotidiennes

Traditionnellement, les réseaux PMR ont deux principaux cas d’usage :

  • Les activités critiques, par exemples les services d’urgence : dans ce cas, la voix est l’usage principal. Une absence ou un retard de communication peut sérieusement impacter la capacité à protéger les populations ou les biens. Ces activités nécessitent un établissement immédiat des appels et une disponibilité complète de la bande passante pour la voix.
  • Les activités stratégiques comme par exemple:
    • la gestion d’un évènement de grande ampleur,
    • des opérations de manutention aéroportuaire,
    • ou l’exploitation d’une chaîne de production.

Dans ce contexte, la voix constitue aussi l’utilisation principale, mais l’échange de données entre des machines peut également être nécessaire. Un incident de communication peut avoir des effets importants, tant en termes de chiffre d’affaires que de sécurité des personnes et des biens. Pour des activités de ce type, l’établissement des appels peut prendre légèrement plus de temps; la disponibilité de la communication vocale et de données doit cependant être très proche de 100%, même en cas de bande passante limitée.

  • Opérations quotidiennes : les réseaux PMR sont parfaits pour les employés en déplacement sur le terrain qui doivent rester en contact avec d’autres employés mobiles ou avec un bureau central. Les organisations telles que les compagnies de taxis et les agents de maintenance des services publics utilisent ces systèmes pour rester en contact constant avec leur bureau.

 

2 réseaux : TETRA et GSM

Deux réseaux sont en concurrence pour répondre aux besoins de PMR : TETRA et GSM.

 

TETRA, l’une des premières normes numériques à avoir été lancée, est toujours largement déployée, notamment pour les services d’urgence. En parallèle, le PMR sur GSM est en progression, grâce aux fonctionnalités et possibilités offertes par la 3G et la 4G.

 

TETRA dispose de certains avantages sur le GSM :

  • Un réseau TETRA permet d’effectuer instantanément et facilement des appels vers plusieurs personnes, ce qui est critique pour les situations d’urgence.
  • Il utilise des fréquences très basses (380-430MHz plutôt que 800/900MHz). Sa couverture est donc plus large que celle du réseau GSM
  • En l’absence de réseau, les radios mobiles peuvent basculer en « mode direct » pour communiquer entre elles (en mode talkie-walkie).

Les communications numériques créent de nouvelles opportunités

De nombreuses formes de communication radio passent à la technologie numérique, et les réseaux PMR vont devoir entreprendre la même transition. Les raisons de passer au numérique sont nombreuses :

  • Une meilleure efficacité spectrale :
  • De meilleures performances de transmission des données
  • Plus de flexibilité et des fonctionnalités améliorées
  • Une meilleure qualité vocale
  • Une plus grande portée

 

 

En raison des avantages des formats numériques, la migration des technologies PMR vers les technologies numériques a déjà commencé. Mais le mouvement est moins rapide que dans d’autres secteurs, en raison des investissements requis. Pour les organisations pour lesquelles les systèmes analogiques fonctionnent bien, le changement ne paraît pas justifié. Des réseaux PMR basés sur la 4G sont donc proposés par les opérateurs pour encourager ces organisations à franchir le pas. En ce qui me concerne, je pense que c’est particulièrement pertinent pour le secteur industriel.

 

 

Poursuivez avec mon article sur pourquoi les opérateurs doivent proposer des réseaux PMR basés sur la 4G pour une industrie 4.0

Par Joseph JABBOUR le 22/02/2019

Chef de projet senior Network operations

Article posté par :

Joseph JABBOUR

Chef de projet senior Network operations

Pour en savoir +

Suivre le blogueur


Articles similaires