Innovation & Stratégies

Innovation & Stratégies

Smarthome : Orange au coude à coude avec les GAFA

Que promet le Smarthome ?

Sans mauvais jeu de mot : le Smarthome nous promet la Lune pour fin 2018 ! Il y a encore quelques années, on se serait cru dans un bon film de science-fiction.

Des touristes devraient réaliser un vol autour du satellite naturel de la planète bleue. Un projet fou ? Pas tellement … C’est l’idée pas si farfelue d’Elon Musk, co-fondateur de PayPal, et aujourd’hui fondateur de SpaceX et Tesla.

Qui est Tesla ?

Tesla, cette entreprise que les marchés valorisent plus de 48 milliards d’euros. A titre de comparaison, Airbus, fleuron européen de l’aéronautique est valorisé 57 milliards d’euros et Orange 40 milliards d’euros. La crédibilité de cet inventeur passionné n’est désormais plus mise à mal : après avoir inventé à l’aube du web le porte-monnaie électronique aujourd’hui le plus populaire, il a réussi fin mars l’exploit de lancer une fusée « recyclée », qui avait déjà été envoyée dans l’espace.

 

Comment expliquer une telle valorisation de Tesla, cette entreprise créée il n’y a même pas 15 ans ? Nous sommes actuellement spectateurs d’une fantastique course à l’innovation, menée par un ensemble varié d’acteurs. On retrouve en tête de file les fameux GAFA -Google, Apple, Facebook, Amazon- mais aussi des outsiders, à l’image de Tesla. De nombreuses startups, aux moyens plus réduits, mais à l’ambition égale, leur emboîtent le pas. Leur objectif : nous simplifier la vie, et rendre accessible des technologies autrefois dépeintes comme difficilement accessibles par l’Homme. Oui, le mot est fort. Mais ces entreprises ont bien l’intention de changer le monde grâce aux Smarthome.

 

Smarthome Alexa par Amazon

Amazon s’immisce de plus en plus dans nos habitats, en passe de devenir des « smart homes ». Fin avril, Amazon dévoile Echo Look, une caméra connectée. Son utilité ? Donner des yeux à l’intelligence artificielle (IA) d’Amazon (Alexa), pour vous conseiller sur votre tenue du jour. Début mai, Amazon réitère, en dévoilant cette fois-ci Echo Show. Tout comme Echo, Echo Show est propulsée par Alexa. Echo Show promet de piloter l’habitat de son utilisateur grâce à la voix, mais aussi communiquer, lire des vidéos, et, bien sûr, passer commande sur Amazon.

 

Google Home par Google

Google propose également le Google Home, une puissante enceinte connectée, qui fonctionne grâce au Google Assistant, déjà connu des utilisateurs d’Android : « Ok Google ». Des rumeurs faisaient état de la volonté d’Apple de se lancer sur ce marché, mais il semble que la firme à la pomme se contente de Siri, déjà disponible sur les dernières moutures de l’iPhone. Pour autant, Microsoft ambitionne de se mesurer à Amazon et Google, en proposant, fin 2017, une gamme d’appareils connectés et rendus intelligents grâce à l’intelligence artificielle de Microsoft : Cortana.

 

Une initiative française pourrait bousculer l’ordre établi : Stéphane Richard a dévoilé lors du traditionnel Show Hello un assistant intelligent développé par Orange, au doux nom de Djingo. L’initiative est audacieuse face aux géants Amazon et Google … Orange part néanmoins avec l’avantage d’offrir une IA en français (Echo d’Amazon n’est pas disponible en français) et un important réseau de distribution. Orange sera également le premier opérateur européen à offrir ce service à ses clients.

 

Ces nouveaux services nous facilitent la vie, mais à quel prix ? La question de l’utilisation de nos données personnelles est toujours ouverte. En écoutant nos paroles, quelles données sont stockées par ces nouveaux assistants, et quelle utilisation en est faite ? Fait intéressant, les autorités ont exigé d’Amazon en décembre 2016 de fournir des enregistrements audios issus d’un Amazon Echo dans le cadre d’une affaire de meurtre aux Etats-Unis.

Quelles opportunités pour les opérateurs Telecoms ?

Le coeur de métier d’un opérateur est avant tout d’offrir un réseau de qualité, qui s’adapte aux attentes et besoins de ses clients. Le développement de l’IoT et du M2M se trouve notamment facilité par une connectivité toujours plus riche, et le développement de réseaux bas débit à faible consommation d’énergie.

 

Orange fait figure de bon élève en déployant de manière active son propre réseau bas débit, en s’appuyant sur la technologie d’origine française, Lora. On observe néanmoins une mutation importante du métier d’opérateur en France : Orange se lance cet été dans la Banque, suite à l’acquisition de Groupama.

Les opérateurs entreront-ils prochainement dans la bataille de l’IA et du hardware associé ?

Les GAFA trustent déjà ce marché, mais des acteurs à l’image d’Orange n’ont pas dit leur dernier mot. J’espère qu’Orange fera le pari d’un système ouvert (API & SDK) avec Djingo : en offrant un écosystème de services Orange mais aussi en provenance de tiers, Djingo pourra couvrir un nombre illimité de besoins. A suivre.

Par François KERLOCH le 30/08/2017

Article posté par :

François KERLOCH

Consultant Digital & Expérience client

Pour en savoir +

Suivre le blogueur


Articles similaires